Le Grand Site Naturel du Bec d'Allier

oeil


 baniereplusdinfosurlebecdallier

 

Après avoir déroulé de larges méandres dans la plaine de la Limagne, l’Allier rejoint la Loire qui se divise alors en une multitude de bras secondaires et d’îles sauvages, au cœur d’une nature préservée.

 

Ces îles forment un des derniers exemples de lit en tresse européen et la rivière fait preuve d’une capacité exceptionnelle à modifier son cours (dynamique fluviale). Ces paysages abritent des espèces animales rares (castors...) et de très nombreux oiseaux migrateurs (sternes, petits gravelots…).

 

A partir du « Bec d’Allier », le paysage change et s’ouvre peu à peu. Le lit du fleuve s’élargit et les îles deviennent de véritables terres à explorer. L’île « Verte » qui trône au cœur de la confluence en est un des plus beaux exemples : longue de plusieurs kilomètres, on peut y croiser chevreuils, sangliers, renards…

 

L’histoire et le patrimoine sont également très présents. A cet endroit stratégique, un port très ancien occupait « une motte » (port naturel) avant que le village de mariniers ne se développe à partir du 17eme siècle sur la levée, en rive gauche.

 

Cette richesse des paysages et du milieu naturel font que le site a été classé « grand site naturel » en 2004 et la labélisé par le WWF en tant que « site panda » en 2005.

 

Au Bec d’Allier, vous pourrez découvrir la mosaïque des différents milieux naturels qui composent un paysage devenu rare en Europe.

© Tous droits réservés Le Bureau des Guides de Loire et d'Allier. Powered by Joomla 1.7 Templates